•  Arrivée au Manoir 

    En 1933, on a retrouver dans le lit de l'Aber, une épée en bronze, datant de l'âge du bronze final, ( 900 avant notre ère ) et démontrant ainsi une présence humaine très ancienne . Cette épée connue sous le nom "d'épée de Bel Air" a été déposé au musée de Penmarc'h .

     

     Manoir de Bel Air , en Brélès

    Entrée du manoir, avec une tendance Renaissance, comme il était d'usage dans le Léon .

      Manoir de Bel Air  sur l'Aber Ildut, à Brélès

    Un peu d'histoire : La terre de Bel Air - autrefois du Roudouziel, appartenait à la famille noble de Kerbescat, elle passa dans celle de Kerengar par le mariage vers 1579 de Louise de Kerbescat avec François de Kerengar.

    Construit en 1599, par François de Kérengar sur des terres qu'il tenait de son épouse : Louise de Kerbescat,

    Henri IV roi de France .

    Le manoir est resté dans la même famille jusqu'en 1810, d'héritage en héritage, les Kérangar, les Penencoët, les Barbier de Lescocoët, et enfin les Clairambault .C'est Louis de Clairambault, officier d'artillerie et ancien émigré, qui vendit le manoir en 1810.

    Acheté par Tanguy Léostic, ancien maître de barque, retiré à Brélès, le manoir de Bel Air, échut à sa mort, a son neveu, Ildut Bazil, futur maire de Lanildut, qui en fit une usine de soude à Varèch . Louis Philippe, roi de France

     

      Manoir de Bel Air  sur l'Aber Ildut, à Brélès

     

    Après la mort de Ildut Bazil, Bel Air fut à nouveau vendu et acquis, pour le compte de ses deux enfants, par le Vice-Amiral Baron Grivel, pair de France, sénateur sous le second empire. Ce dernier était un vétéran des campagnes du premier Empire, auxquelles il avait participer avec les Marins de la Garde.

    Les Grivel donnaient en location, une partie du manoir, se réservant la jouissance du reste du bâtiment.

    En 1893 le manoir fut vendu au Baron de Taisne, propriétaire et habitant du château de Kervéatoux, en Plouarzel.

    Bel Air , appartient aujourd'hui à ses descendants, les Gouvion Saint Cyr.

     

      Manoir de Bel Air  sur l'Aber Ildut, à Brélès

     Vue coté Aber

    L'architecture du manoir est remarquable, par l'existence d'un quai et d'une cale, contemporains de la construction  du manoir, ce qui permettait l'exercice d'une activité maritime directement depuis les caves  du bâtiment .

    L'ensemble est classé monument historique depuis 1993 .

      Manoir de Bel Air  sur l'Aber Ildut, à Brélès

     La crique sur l'Aber Ildut, se nome : Porz an Or Gaer, face au manoir, qui se traduit par la "Crique de la Belle Aire", en Français .

      Manoir de Bel Air  sur l'Aber Ildut, à Brélès

    Entrée de la cave

      Manoir de Bel Air  sur l'Aber Ildut, à Brélès

    Intérieur de la cave

      Manoir de Bel Air  sur l'Aber Ildut, à Brélès

    Colombier du Manoir de Bel Air

    Fin de la visite de Bel Air, un endroit à voir, et à revoir car sa situation sur l'Aber Ildut est intéressante, merci à la famille Gouvion Saint Cyr, pour leur accueil.


    8 commentaires

  • 8 commentaires

  • 4 commentaires

  • 3 commentaires

  • votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires